Calendrier des activités


Expositions



8 avril au 31 mai 2015Don Darby : l'homme et la matièreMaison Hamel-Bruneau

Don Darby, Gorille. Fil d'acier soudé, 14,5 x 12,5 x 12 po. Photo : Claire Miville

L'exposition retrace le parcours artistique de cet artiste de Québec.  Diplômé de l'École des beaux-arts de Montréal, Don Darby a enseigné près de trente ans les arts plastiques au Cégep de Sainte-Foy.  Il s'est fait connaître en tant que sculpteur grâce à ses nombreux projets d'intégration d'art à l'architecture, par son implication à l'îlot Fleurie et plus récemment, par son bestiaire dédié aux espèces en voie de disparition.  L'homme et la matière est une première rétrospective.

17 juin au 6 septembre 2015Territoires imaginésMaison Hamel-Bruneau

Mario Faubert, Cratère des Pingualits, 2008.  Photographie, impression au jet d'encre 2/25 (H 102  x L 147 cm).

Cette exposition constitue une invitation à explorer notre territoire collectif et imaginaire, tel que perçu par plus de 30 artistes de la Collection Loto-Québec.  Le territoire, au sens littéral ou poétique, réel ou fictif, constitue le fil conducteur du corpus de cette exposition itinérante.  Fred Pellerin signe un texte magnifique dans lequel il nous transporte dans son monde bien à lui, où la notion de territoire prend tout ses sens.  Territoires imaginés, c'est aussi le titre emprunté à l'oeuvre de Giogia Volpe, une artiste de Québec, qui offrira aux visiteurs de contribuer à la réalisation d'une oeuvre participative. 

Du 24 juin au 23 aoûtDes rues de patrimoineMaison Éphraïm-Bédard

Du 24 juin au 23 août 2015, du mercredi au dimanche, de 10 h à 15 h, l'exposition Des rues de patrimoine présente des plans, vues aériennes, photos et maquettes de maisons de Charlesbourg comme on les voyait autour de 1950 le long de la 1re Avenue et de la rue du Vignoble. Maison Éphraïm-Bédard, 7655, chemin Samuel.Contribution volontaire. Pour information : 418-624-7745

20 juin au 20 septembre 2015Petit banquet entre voisinsMaison Girardin

L'exposition "Petit banquet entre voisins" amènera les visiteurs à s'interroger sur ce qui distingue l'artisan d'art de l'artiste. Elle mettra en valeur les métiers de la sculpture qui utilisent notamment le fer, le bois, la pierre, en présentant des créations uniques et contemporaines, particulièrement de la jeune relève.

Le but de l'exposition est de mettre en évidence la porosité des frontières entre artistes et artisans d'art, voisins de coeur dans une créativité toute contemporaine quelque soit le médium utilisé.

L'îlot des Palais : RévélationsL’îlot des Palais

Ouvert le jeudi et le vendredi de 13h à 17h et la fin de semaine de 10h à 17h, jusqu'au 1er juin 2015. 

L’îlot des Palais, site historique et archéologique incontournable présente dans ses voûtes du 18e siècle une toute nouvelle exposition immersive. Grâce à la techno-culture : mapping au sol, projections, 3D… familles, touristes, jeunes et moins jeunes sont transportés dans la vie trépidante de ce lieu, de la Brasserie Jean Talon, aux Palais de l’Intendant, des prisons et Magasins du Roi à la brasserie Boswell…

Depuis 1982, 65 chantiers de fouilles et plus de 500 000 artefacts ont permis de mettre en valeur ce lieu de résidence de l’Intendant de la Nouvelle-France, lieu du pouvoir économique, social, judiciaire… une visite à L’Îlot des Palais s’impose pour saisir notre histoire du 14e siècle à nos jours. Des découvertes surprenantes vous y attendent! Entre autre, 4 amulettes égyptiennes retrouvées dans une strate de 1710 ou encore les ossements de Samy, petit caniche du 18e siècle retrouvé dans les latrines du 2e Palais.

Exposition permanenteLa rivière Saint-Charles, son histoire et ses écosystèmesMaison Dorion-Coulombe

Photo et référence (source) : Société de la rivière Saint-Charles

Creusée par les glaciers, la rivière Saint-Charles parcourt près de 32 kilomètres de sa source, au lac Saint-Charles, à son embouchure dans le fleuve Saint-Laurent. Selon les époques, le cours d’eau est perçu différemment. D’abord voie de pénétration du territoire, elle devient aussi l’instrument d’une industrialisation intense qui la transforme profondément. Reprenant vie, elle est maintenant au cœur d’un vaste projet récréotouristique.

Nouvelle exposition de tableauxMaison Dorion-Coulombe

Ce printemps, redécouvrez la rivère Saint-Charles à travers les toiles du peintre Jaques Thibeault à la maison Dorion-Coulombe.

Exposition permanenteMission en Nouvelle-FranceMaison des Jésuites de Sillery

Anonyme
La France apportant la foi aux Hurons de la Nouvelle-France  (seconde moitié du XVIIe siècle)

Huile sur toile 219 X 219 cmMusée des Ursulines de Québec, collection du monastère des Ursulines de Québec

Mission en Nouvelle-France relate l’histoire renversante de la rencontre entre deux peuples aux cultures opposées : les missionnaires jésuites, qui compte parmi les premiers à parcourir la Nouvelle-France, et les Amérindiens, qui vivent sur ce territoire depuis des milliers d’année.

Du 18 mars au 20 décembre 2015Spiritualité amérindienneMaison des Jésuites de Sillery

Eruoma Awashish, Équilibre, acrylique et imitation de feuille d'or, 76,2 x 76,2 cm.

L'exposition vise à faire découvrir comment se déploie la spiritualité chez les Amérindiens d'Amérique du Nord à travers divers objets représentatifs des rituels traditionnels.  Partant du cercle de vie, qui est à la base de leur conception de l'univers, l'exposition se déploie autour de différents thèmes tel que la danse et le chant, la relation avec les animaux, le rôle de l'homme ou la femme médecin ainsi que les différents rites (rituels funéraires, tente tremblante et tente de sudation).

Exposition permanenteVivre au Trait-Carré au temps des moulinsMoulin des Jésuites

Cette nouvelle exposition permanente nous fait découvrir le village de jadis du Trait-Carré, un plan cadastral unique en Amérique de Nord.

On y apprend l'importance des moulins à cette époque et on relate le quotidien de ces gens qui ont peuplé ce coin de pays. Dotée de nouvelles technologies, cette remarquable exposition vous fera vivre une expérience unique en compagnie de notre meunier Mars Tremblay et de son épouse Odélie en 1865.

Du début de septembre à la mi-juin: les samedis et dimanches de 10h à 17h.

Coût d'entrée: 3$ par personne pour les gens âgés de 13 ans et plus.

Exposition permanenteSainte-Foy, l'histoire d'une villeCentre d’interprétation historique de Sainte-Foy

L’église de Sainte-Foy en 1840. Aquarelle de Millicent Mary Chaplin. 

L'exposition raconte les 300 ans de l'évolution de Sainte-Foy.  À travers les témoignages de ses citoyens et au moyen de documents divers, elle retrace l'histoire du pont de Québec, de la bataille de Sainte-Foy et de bien d'autres réalités liées au passé des Fidéens et des Fidéennes.

3 avril 2014 au 16 août 2015Les familles souches de Sainte-FoyCentre d’interprétation historique de Sainte-Foy

Les Arteau du chemin Sainte-Foy, vers 1921, Société d'histoire de Sainte-Foy, Fonds 0029-0011

À l’aide des archives de la Société d’histoire de Sainte-Foy, cette exposition rend hommage aux familles qui se sont établies dans le secteur de Sainte-Foy et qui ont, de génération en génération, forgé son identité, façonné son histoire et contribué à son développement.

4 mars au 14 juin 2015L'Estampe aujourd'huiVilla Bagatelle

Pat Durr (Ottawa, Ontario), Assemblage, 2006-9, collagraphie, monotype, 102 cm x 148 cm.

Cette exposition souligne le travail de vingt artistes graveurs remarquables de l'Académie royale des arts du Canada résidant au Québec et en Ontario.  Non seulement leurs oeuvres reflètent les pratiques actuelles de l'estampe, mais elles présentent également des similarités et des différences selon la province d'où elles proviennent, offrant une expérience interculturelle dynamique.  Une variété de techniques sont explorées : l'eau-forte, la lithographie, la collagraphie, la gravure sur bois, le numérique et le monotype.

Une exposition réalisée par l'Académie royale des arts du Canada.

1er juillet au 13 décembre 2015L'art en soiVilla Bagatelle

Une expérience originale qui changera votre regard sur l'art!

Certaines oeuvres d'art vous attirent? D'autres vous rebutent? Saviez-vous que nos réactions et impressions devant une oeuvre d'art relèvent de l'action conjuguée de facteurs biophysiologiques, cognitifs, psychologiques et culturels? De fait, nos préférences esthétiques ne dépendent pas seulement de ce qu'il y a dans l'oeuvre, mais aussi, et surtout, de qui nous sommes!

Dans une exposition aussi amusante qu'éducative, l'exposition L'art en soi nous invite à prendre conscience du rôle déterminant que nous jouons, souvent à notre insu, lorsque nous regardons une oeuvre d'art.  Qu'est-ce qui se cache en vous qui détermine votre appréciation? Cette exposition surprenante répond à cette question.