Calendrier des activités


Expositions



L'îlot des Palais : RévélationsL’îlot des Palais

Ouvert le jeudi et le vendredi de 13h à 17h et la fin de semaine de 10h à 17h, jusqu'au 7 juin 2016. 

L’îlot des Palais, site historique et archéologique incontournable présente dans ses voûtes du 18e siècle une toute nouvelle exposition immersive. Grâce à la techno-culture : mapping au sol, projections, 3D… familles, touristes, jeunes et moins jeunes sont transportés dans la vie trépidante de ce lieu, de la Brasserie Jean Talon, aux Palais de l’Intendant, des prisons et Magasins du Roi à la brasserie Boswell…

Depuis 1982, 65 chantiers de fouilles et plus de 500 000 artefacts ont permis de mettre en valeur ce lieu de résidence de l’Intendant de la Nouvelle-France, lieu du pouvoir économique, social, judiciaire… une visite à L’Îlot des Palais s’impose pour saisir notre histoire du 14e siècle à nos jours. Des découvertes surprenantes vous y attendent! Entre autre, 4 amulettes égyptiennes retrouvées dans une strate de 1710 ou encore les ossements de Samy, petit caniche du 18e siècle retrouvé dans les latrines du 2e Palais.

Exposition permanente - Du 20 avril au 18 décembre 2016Mission en Nouvelle-FranceMaison des Jésuites de Sillery

Anonyme
La France apportant la foi aux Hurons de la Nouvelle-France  (seconde moitié du XVIIe siècle)

Huile sur toile 219 X 219 cmMusée des Ursulines de Québec, collection du monastère des Ursulines de Québec

Mission en Nouvelle-France relate l’histoire renversante de la rencontre entre deux peuples aux cultures opposées : les missionnaires jésuites, qui compte parmi les premiers à parcourir la Nouvelle-France, et les Amérindiens, qui vivent sur ce territoire depuis des milliers d’année.

Du 20 avril au 18 décembre 2016Kapak! Nous sommes tous débarqués à QuébecMaison des Jésuites de Sillery

C.W.Jefferys. The Landing of Champlain, Quebec, 1908. Encre sur papier.

L’arrivée des Européens en Amérique peut se raconter différemment selon le point de vue de ces nouveaux venus ou celui des Amérindiens qui les ont accueillis. En présentant des récits, l’histoire des alliances et des politiques, le parti pris des livres d’histoire à différentes époques, l’exposition dépeint la relation unissant les Québécois et les membres des Premières Nations au regard de l’histoire et du territoire qu’ils partagent.

4 juin - 4 septembre 2016Mémoire fragmentée et Fragments de mémoireMaison Girardin

Renaud Sauvé, albarello en porcelaine

L’exposition Mémoire fragmentée Fragments de mémoire rend hommage au 1er seigneur de Beauport, Robert Giffard chirurgien-apothicaire, en réinventant les pots à pharmacie, essentiels à la conservation des médicaments. Inspiré par des tessons de céramique anciens et des artefacts pharmaceutiques, le céramiste Renaud Sauvé revisite avec poésie l'histoire de ces contenants oubliés.

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h.

Exposition permanenteSainte-Foy, l'histoire d'une villeCentre d’interprétation historique de Sainte-Foy

L’église de Sainte-Foy en 1840. Aquarelle de Millicent Mary Chaplin. 

L'exposition raconte les 300 ans de l'évolution de Sainte-Foy.  À travers les témoignages de ses citoyens et au moyen de documents divers, elle retrace l'histoire du pont de Québec, de la bataille de Sainte-Foy et de bien d'autres réalités liées au passé des Fidéens et des Fidéennes.

5 mars au 12 juin 2016John Neilson, le Franklin canadienCentre d’interprétation historique de Sainte-Foy

John Neilson par J.E.Livernois, vers 1940.  Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Fonds J.E. Livernois Ltée, P560, S2, D1, P951

Par l'entremise d'objets, d'oeuvres d'arts, de photographies et de documents d'archives, cette exposition met en lumière la vie et la carrière de John Neilson.  Écossais arrivé à Québec en 1791, propriétaire d'une maison et d'une terre à Cap-Rouge où il s'établira, John Neilson a été un facteur influent de Québec par ses fonctions à la direction d'une entreprise d'imprimerie (Gazette de Québec), d'édition et de librairie, par son travail de député (parti canadien, puis parti patriote) ainsi que par son implication dans de nombreux organismes liés au monde de la culture, de l'éducation et de l'agriculture.

Exposition permanenteVivre au Trait-Carré au temps des moulinsMoulin des Jésuites

Cette nouvelle exposition permanente nous fait découvrir le village de jadis du Trait-Carré, un plan cadastral unique en Amérique de Nord.

On y apprend l'importance des moulins à cette époque et on relate le quotidien de ces gens qui ont peuplé ce coin de pays. Dotée de nouvelles technologies, cette remarquable exposition vous fera vivre une expérience unique en compagnie de notre meunier Mars Tremblay et de son épouse Odélie en 1865.

Du début de septembre à la mi-juin: les samedis et dimanches, de 10h à 17h.

Coût d'entrée: 4$ par personne, gratuit pour les 12 ans et moins.

Du 16 mars au 12 juin 2016Le Parc et la Forêt : paysagistes anglais du XIXe siècleVilla Bagatelle

Daniel Fowler, Woodland Scene, 1878. Aquarelle sur papier, 47,2 X 69 cm

Le Parc et la Forêt présente quelque 30 œuvres signées par des artistes nés et formés en Angleterre, qui ont en commun d’avoir travaillé au Canada. Elles datent toutes de la fin du XVIIIe siècle ou du début du XIXe.

 

Du 29 juin au 4 septembre 2016ChasseursVilla Bagatelle

Les œuvres réunies, réalisées par des artistes renommés, proposent une exploration de l’imaginaire de la chasse. L’exposition est organisée par le Musée du Bas-Saint-Laurent.